Qu’est-ce qu’une stratégie SEO internationale ?

Stratégie SEO

Pour attirer plus de visiteurs et réaliser des ventes à l’étranger, une stratégie SEO à l’international doit être mise en place. Cette démarche est soumise aux mêmes normes techniques appliquées localement. La différence réside alors dans le contenu et l’obligation de l’adapter aux autres pays aussi bien au niveau de la langue que de la culture. Dans cet article, vous trouverez 3 conseils précieux pour une campagne SEO universelle efficace.

Conseil n°1 : Soyez présent sur les bons moteurs de recherche

Pour accroitre votre présence sur la toile et étendre votre activité dans les pays européens et même dans les quatre coins du monde, vous devez sélectionner le moteur de recherche que votre cible utilise le plus. Vous penseriez automatiquement à Google : faux ! Cette option n’est pas une évidence dans des contrées lointaines comme la Chine par exemple ouu Baidu occupe la tête du classement. En Russie, c’est Yandex que les internautes préfèrent et sur lequel vous devez effectuer votre compagne SEO si vous désirez convertir des adeptes russes à votre marque, produits ou services. Comme chacun de ces moteurs de recherches possède ses propres algorithmes, nous vous conseillons de confier le référencement de votre site à une agence SEO internationale. Des agents spécialisés dans ces plateformes sauront choisir les bons mots-clés sur lesquels vos pages vont se positionner afin de générer un trafic suffisant pour faire connaître votre entreprise à l’échelle universelle.

Conseil n°2 : Choisissez de nouveaux mots-clés plutôt que de les traduire

Un webmaster qui ne maîtrise pas les règles du SEO à l’international sera tenté de traduire les mots-clés qu’il a déjà utilisé pour son site local. Grosse erreur ! Les terminologies changent d’un pays à l’autre et même dans les pays qui partagent la même langue. Par exemple, l’anglais est la première langue aux Etats-Unis, en Australie et en Angleterre. Pourtant, on n’utilise pas le même lexique. Le « sweater » en Amérique est appelé « jumpers » en Angleterre. Si vous optez pour le même mot-clé pour votre campagne webmarketing internationale, vous risquez de ne pas voir le nombre de vos visiteurs décoller pour une méprise langagière. La première étape à effectuer est ainsi de traduire les mots-clés les plus utilisés et de dresser une liste de leurs déclinaisons pour étendre vos possibilités. Jetez ensuite un coup d’œil du côté de la concurrence en activant le logiciel SemRush dans sa version gratuite ou payante. La troisième étape consiste à comparer les termes figurant sur votre nouvelle liste afin de choisir ceux qui vous semblent le plus pertinents.

Conseil n°3 : Rendez votre contenu local

Pour vous faire bénéficier d’une réputation universelle, une agence SEO internationale saura localiser l’ensemble des pages de votre site, parce qu’une page Internet qui contient plus d’une langue sera rapidement condamnée par les moteurs de recherche. En d’autres termes, un site traduit, de manière partielle, compromet les chances de réussite de sa compagne de référencement naturel. Voilà pourquoi les experts du marketing digital se penchent sur la localisation en prêtant une attention particulière aux menus, rubriques et images présents sur le site. De plus, une traduction partielle ne va convaincre ni les locaux ni les internationaux. Partout dans le monde, votre audience aura du mal à s’identifier à votre contenu et de s’approprier vos produits

Création et référencement de sites web : faire appel aux services d’une agence
Vendre en ligne aux Caraibes